Il y a beaucoup de choses à dire sur ce brassin !

D’abord, c’est notre première IPA depuis que nous avons remplacé nos cuves. J’ai donc pu faire un gros houblonnage à cru à basse température, et ça se sent !

Ensuite le houblon provient intégralement de Vaulnavey (Isère), de chez Maxime Bocquentin. Et j’en ai mis pas mal ! (13g/L, on se dit tout, pas de secret entre nous)

Et enfin, mais ça c’est juste un rappel car c’est pareil pour tous les brassins, le malt vient de Malt’in Pott en Haute-Savoie.

Donc c’est tout le savoir-faire de notre région qui est concentré dans cette bouteille ! Des bises

%d blogueurs aiment cette page :